Le temps du repas


Au Foyer de vie Jacques MICHELEZ, les repas sont généralement pris le midi à la capitainerie du Foyer (nom du restaurant du foyer), à raison de cinq jours par semaine. Et sur les unités où vivent les résidents les soirs, week-end et jours fériés.

Il est envisagé que ces temps de repas soient des moments d’échange entre les résidents, ainsi qu’avec les différents professionnels du foyer. En effet, les résidents sont amenés à se rencontrer spécifiquement le midi hors de leur unité de vie et sont aussi amenés à côtoyer les enfants de l’école maternelle et primaire de Saint Sulpice des Landes. En ce sens, on peut parler d’échange avec les personnes du foyer et hors du Foyer.

Chaque résident est sollicité pour participer à la mise des tables, au débarrassage, à la vaisselle et autres tâches qui sont liées au repas. Les temps de repas sont des temps de restauration mais durant lesquelles il est important que les résidents puissent respecter certaines règles, et veillent au rythme de chacun. En outre, ces temps sont encadrés par les professionnels du foyer où chacun veillera à apporter l’aide nécessaire aux résidents qui en ont besoin, par exemple couper les aliments. Aussi, avec l’appui d’un matériel technique adapté en fonction du handicap de chacun (tapis antidérapant, tour d’assiette, etc.).

Par ailleurs, les temps de repas « accompagnés » nécessitent de considérer les besoins de chacun. En l’occurrence, la notion de régime sera travaillée en lien avec l’infirmière du foyer, ainsi qu’une diététicienne qui participe à l’élaboration des menus.

Les repas concernent aussi les petits déjeuners qui se déroulent sur l’unité où vivent les résidents. Ils sont toujours accompagnés par un professionnel qui proposera un accompagnement plus individualisé et sera attentif à la prise des médicaments si nécessaire. Par ailleurs, le foyer se fait livrer les dimanches et jours fériés des croissants permettant ainsi de créer des repères dans le temps pour les résidents.

Quant aux repas du soir, ils ont lieu sur les différentes unités laissant ainsi la possibilité aux résidents de participer à la préparation de ceux-ci, et de dîner sur une unité autre que « la leur » s’ils le souhaitent.

Les temps de repas peuvent aussi avoir lieu hors de l’établissement lors d’accompagnement individuel d’un résident par un professionnel ainsi qu’en sortie collective.

Enfin, chaque résident a la possibilité d’inviter son réseau relationnel à déjeuner au foyer, ceci participant ainsi au maintien des relations du résident avec l’extérieur.